Valery Gergiev: la fausse note du 14 Juillet

Par

En confiant, pour le traditionnel concert du Champ-de-Mars, l’Orchestre national de France au grand chef Valery Gergiev, salaud politique au sens sartrien du terme, le service public verse dans la bassesse, au nom du panem et circenses…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France n’est pas ennemie de l’infamie musicale – le sacre du tympan, que voulez-vous ! –, nonobstant les râleurs patentés, qui trouvent toujours à redire – comme lorsque le maître Herbert von Karajan vint, le plus simplement du monde, égayer les esgourdes parisiennes au palais de Chaillot en juin 1941.