Comment Shakespeare a inventé l’écriture Web

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si chaque rentrée littéraire semble désormais amener avec elle son affaire de plagiaire, l’idée même de plagiat est relativement récente dans l'histoire de la littérature. Avant le XVIIIe siècle, dans un régime d’écriture pré-romantique, l'écrivain Camille Laurens n’aurait pu accuser sa collègue Marie Darrieussecq de «plagiat psychique», puisqu’il était fréquent que des contemporains, a fortiori publiant chez le même éditeur, produisent des textes proches les uns des autres, voire écrivent à plusieurs mains. Flammarion n’aurait pas eu besoin de montrer les dents quand le prix Goncourt 2010, Michel Houellebecq, fut accusé d’avoir recopié des passages de Wikipédia, puisque l’étendue de ce qui était considéré comme du domaine public de l’écrit était alors vaste.