« L’esprit critique » : autour des films « Cry Macho », « Tre Piani » et « Les Olympiades »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une tour du quartier des Olympiades à Paris, un immeuble cossu à Rome, une fastueuse villa coloniale dans le Mexico de la fin des années 1970 : on croisera des architectures de béton, mais aussi des architectures cinématographiques, très différentes, en évoquant cette semaine dans « L’esprit critique » Cry Macho de Clint Eastwood, Tre Piani de Nanni Moretti et Les Olympiades de Jacques Audiard, c’est-à-dire trois grands noms du cinéma contemporain, ce qui n’est pas nécessairement synonyme de trois grands films.