«Les épidémies sont marquées par un accroissement du pouvoir militaire»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Celia Miralles Buil est historienne, post-doctorante à l’université de Lisbonne et membre du Quarantine Studies Network. Elle travaille actuellement sur la gestion des épidémies au XXe siècle dans les pays d’Europe du Sud, et plus particulièrement l’Espagne et le Portugal. Pour Mediapart, elle met en perspective la logique du confinement par temps d’épidémie.