« The Lobster », le homard pince-sans-rire

Par

The Lobster, du Grec Yorgos Lanthimos, sort aujourd'hui en salle : un hôtel pour trouver l'amour ou être transformé en animal, des célibataires retirés en forêt, des usages mystérieux… En creux, ça parle bien sûr de la Grèce en crise, mais plus largement de sociétés prétendant avoir la main sur tout, y compris sur les affects.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l'occasion de sa sortie en salle, ce mercredi 28 octobre, nous vous proposons de (re)lire cette critique du film de Yorgos Lanthimos publiée lors de sa présentation au festival de Cannes 2015. Et d'abord, la bande-annonce :