Ibsen à l’Odéon: un pouvoir d’attraction du dernier cri

Par

Scandale environnemental et lanceur d’alerte paranoïaque à force d’être broyé. L’interprétation diablement équivoque d’Un ennemi du peuple, du misanthrope Henrik Ibsen, magnifie la pièce et fait de son auteur un moderne malgré lui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un ennemi public, pièce écrite en 1882 par le Norvégien Henrik Ibsen (1828-1906), propose une plongée pestilentielle des plus actuelles. Le docteur Stockmann découvre, dans sa ville natale, que les eaux de la station thermale qui l’emploie sont contaminées : il y a eu des cas de typhus et de dysenterie parmi les curistes. Or cette vérité en matière de santé publique heurte les intérêts économiques du cru : elle sera jugée nocive et son héraut sera liquidé.