A Marseille, la mairie décide d'enfouir un site archéologique exceptionnel

Par

Plutôt que de protéger et mettre en valeur l'oppidum de Verduron, un village celto-ligure construit au IIIe siècle avant J.-C., la Ville de Marseille a décidé de l'enfouir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est le « seul endroit en France où vous pouvez voir un village indigène », selon Dominique Garcia, président de l’Inrap, l’institut national d’archéologie préventive. Sur la colline du Verduron, au nord de Marseille, les ruines des maisons dominent la rade et la cité de La Castellane. Deux cents ans avant Jésus-Christ, des Celto-Ligures y ont construit 37 petites maisons de quelque 14 m² chacune. Ce « site exceptionnel » selon les spécialistes de l’archéologie est aujourd'hui menacé. En 2009, la mairie de Marseille avait voté une délibération pour la mise en valeur de l’oppidum de Verduron. Mais aucune action n'a été entreprise, si bien que c'est une association de riverains (un CIQ) qui s'occupe tant bien que mal du site. Finalement, la Ville a annoncé le 12 octobre 2017 préférer enfouir l’oppidum de Verduron pour éviter sa dégradation…