La haine des clercs et l’amour des idées

Par

L’anti-intellectualisme français possède une longue histoire qui ne s’est jamais limitée à quelques petits cercles réactionnaires. Comment cette « haine des clercs » rencontre-t-elle les mutations de l’écosystème intellectuel contemporain ? Une conversation entre Sarah al-Matary et Laurent Jeanpierre à l’occasion de la nouvelle formule de la revue Le Crieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sarah al-Matary, maîtresse de conférences en littérature à l’université Lyon-2, vient de publier un ouvrage consacré à la longue histoire de l’anti-intellectualisme en France, intitulé La Haine des clercs (éditions du Seuil).