Le déraillement de Vélib’ à Paris

Par

Alors que la mise en place du nouveau Vélib’ à Paris rencontre de nombreuses difficultés, quels sont les enjeux et les écueils du changement d’échelle et d’opérateur du dispositif ? La dépendance croissante des pouvoirs publics aux grandes firmes mondialisées met en lumière leurs errements et incertitudes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Inauguré en 2007, en partenariat avec l’entreprise française JCDecaux, le système de vélos partagés Vélib’ est devenu une vitrine internationale pour la ville de Paris. Vélib’ était alors le plus important système de vélos partagés au monde, regroupant 20 600 vélos, répartis sur 1 431 stations. En 2017, à Paris comme dans de nombreuses villes européennes (Lyon, Stockholm ou Barcelone), les marchés de vélos partagés ont été renouvelés. Dans la capitale française, la procédure s’est accompagnée de changements majeurs en matière d’échelle du réseau, d’opérateur du système et plus largement de gouvernance.