La meute contre Black M: ah, les braves gens !

Après la charge lancée par l'extrême droite contre la venue du rappeur pour commémorer le centenaire de la bataille de Verdun, le président de SOS Racisme exprime colère et stupeur face à ceux qui se cantonnent dans leurs peurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« L’air empeste. Saturé des effluves de peurs indicibles et de défiances sinon de haines inavouables, il porte en lui l’insupportable. Dans le clair-obscur que dessinent la crise politique, morale et économique du pays d’un côté, les tâtonnements des nouvelles générations et des nouveaux paradigmes de l’autre, un fait extraordinaire a surgi voici quelques jours. Une fièvre hystérique tout autant que sidérante s’est déclenchée du côté des cérémonies de commémoration du centenaire de la bataille de Verdun. »