Dans la peau des loups de Wall Street

Par

Un anthropologue chez les brokers, traders et vendeurs. Horacio Ortiz s’est immergé dans le monde de la finance, en travaillant comme analyste à New York, Paris et désormais Shanghai. Il livre un essai Valeur financière et vérité, qui permet, entre autres, de comprendre comment les sociétés sont cotées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La plongée effectuée par Horacio Ortiz dans le monde de la finance à New York et à Paris est un démontage théorique de la prétendue « vérité » établie par les experts de la finance pour définir la valeur des entreprises cotées en Bourse. Mais pour entrer dans cet ouvrage relativement technique, intitulé Valeur financière et vérité – Enquête d'anthropologie politique sur l'évaluation des entreprises cotées en Bourse, il peut être utile de commencer par les notes d’observation que prend le chercheur sur ces spécimens étranges que sont les traders, analystes, brokers ou vendeurs du début du XXIe siècle.