En formation à l'éducation spécialisée dans un IUFM en 2006, une enseignante de philosophie, Angélique del Rey, qui n'en est pas à son premier livre, se voit demander par son formateur ce que le débat sur la religion qu'elle vient de mener avec ses élèves leur a apporté. Il lui suggère qu'elle aurait pu utiliser cette séquence pour leur faire acquérir des compétences comme «prendre la parole en public» ou «maîtriser ses émotions». C'est en partant de ce «choc» initial qu'Angélique del Rey, qui enseigne dans un centre de postcure pour adolescents en banlieue parisienne, a écrit A l'école des compétences, de l'éducation à la fabrique de l'élève performant (éditions La Découverte, en librairie le 21 janvier).