Ah Rimbaud, quel dur métier de vivre

Par

Un certain émoi parcourt le Salon du livre ancien qui se tient jusqu'à ce dimanche 18 avril au Grand Palais. Car on peut y voir rien de moins qu'une photographie laissant percevoir pour la première fois le visage à l'âge adulte d'Arthur Rimbaud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Ce sont des villes! C'est un peuple pour qui se sont montés ces Alleghanys et ces Libans de rêve!» Un ange est donc passé, qui avait tout du diable en fait, sur le Salon du livre ancien qui se tient jusqu'à ce dimanche 18 avril au Grand Palais. Et quelle apparition: rien de moins qu'une photographie laissant percevoir pour la première fois le visage à l'âge adulte d'Arthur Rimbaud toujours figuré en adolescent, ou jeune homme.