Ouvéa: Michel Rocard vend la mèche sur France Culture

Par

Pour la première fois un responsable de haut rang, en la personne de Michel Rocard, reconnaît les crimes de soldats français ayant achevé des blessés kanaks à la suite de l'assaut de la grotte d'Ouvéa en mai 1988. C'était ce lundi 18 août sur France Culture.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce lundi 18 août, sur France Culture, lors de la «Grande traversée» consacrée à la Nouvelle Calédonie, Michel Rocard a évoqué les accords dits Matignon et Oudinot qui, de son point de vue, évitèrent une guerre civile de plus ou une guerre coloniale de trop.