Martin Winckler: «Le suicide assisté, acte de liberté»

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette question-là, on a oublié de la poser à Martin Winckler, alors qu’il s’asseyait sur la chaise comme s’il avait (presque) tout son temps. Comment fait-il pour conjuguer la médecine et l’écriture ? Soutenir une production notable sur les séries télévisées, des pamphlets ici et là, des romans policiers, des romans tout court, une émission de radio ? Comment fait-il pour passer au Canada, où il vit depuis 2009, de chercheur invité à étudiant en bioéthique, tenir un site qui compte ses visiteurs par centaine de milliers, sans compter une page Facebook très active ?