Elias Khoury: « Nous vivons en état de guerre suspendue »

Par

Dans Beyrouth en état de calme précaire, et dominé par les anciens seigneurs de guerre, un roman sur l’engagement, la défaite d’une élite arabe laïque, l’amour et la dualité. Entretien avec l'auteur et extrait. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.