Thomas Clerc: 50 mètres carrés de plaisir!

Par

On vous le dira, vous le lirez, Intérieur, le livre de Thomas Clerc, est aussi intelligent que lettré. C’est exact, mais on oublie souvent de préciser à quel point il est drôle, comme si l’humour pouvait nuire au sérieux. Visite à peine guidée et extrait en fin d'article.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Thomas Clerc, écrivain, critique, universitaire, est, affirme-t-il, un homme casanier. Il inventorie dans le moindre détail et commente les 50 m2 dont il est propriétaire depuis dix ans, rue du Faubourg-Saint-Martin à Paris. Sans grande surprise, on relève plus loin que, par deux fois, l’écrivain demeura rue des Quatrefages, où avait vécu Georges Perec : puissance de l’énumération, rigueur de la méthode, quelque chose a infusé.