Jacques Mesrine, le film, mais aussi les photos sur MediaVU'

Par

Alors que le second volet du film de Jean-François Richet sort aujourd'hui, MediaVU' vous proposera, vendredi dès 13 heures, de découvrir la planche contact des célèbres photos de Jacques Mesrine prises en 1978 par le photographe Alain Bizos. Faites peu avant la mort de l'«ennemi public n°1», seules 8 de cette série de 25 photos sont vraiment célèbres. Toute l'histoire de cette séance, racontée en vidéo par Alain Bizos.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

C'est aujourd'hui, mercredi 19 novembre, que sort sur les écrans le second volet du film sur Jacques Mesrine réalisé par Jean-François Richet. Après l'Instinct de mort dévoilé il y a un mois, voici L'Ennemi public n°1 avec toujours Vincent Cassel dans le rôle titre.

 

Mais les vraies images du vrai Mesrine seront sur MediaVU': la planche contact de la célèbre série faite par Alain Bizos en 1978 sera proposée à la vente en 50 exemplaires dès vendredi 21 novembre à 13 heures.

 

L'histoire de ces photos commence en 1978, alors que l'«homme aux mille visages» a les polices de France aux trousses. Gilles Millet, à l'époque journaliste à Libération – et aujourd'hui à Corsica – est contacté par Jacques Mesrine qui veut témoigner des conditions de détention dans les QHS, les quartiers haute sécurité.

 

La suite ? Alain Bizos la raconte dans cette vidéo. Où il explique aussi pourquoi seules 8 photos sur 25 sont véritablement célèbres et ce qui le pousse aujourd'hui à proposer aux lecteurs de MediaVU' la planche contact de toute la série, telle une histoire avec un «bandit» très spécial.

Les photos de Jacques Mesrine racontées par Alain Bizos © Mediapart

 

 

A lire et voir aussi: Mesrine, photographies et légendes d'Alain Bizos, texte de Gilles Millet. Edition E/P/A. 63 pages. 25 euros.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous