Zahra, candidate de papier à la présidentielle iranienne

Par

La déclaration de candidature d’une institutrice iranienne est le prolongement inattendu d’une aventure militante qui a pris forme sur Internet. Avec une précision : Zahra est le personnage principal d'un roman graphique, né de l’imagination d’Amir Soltani, journaliste et écrivain iranien en exil.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La candidature virtuelle de Zahra à l'élection présidentielle iranienne du 14 juin 2013 est doublement symbolique alors qu’une trentaine de femmes ont déposé leurs candidatures au ministère de l'intérieur, lançant ainsi un défi aux autorités iraniennes qui n'autorisent pas les femmes à se présenter. Sans attendre la réponse du Conseil des gardiens de la Constitution quant à la liste définitive des candidats, la déclaration fictive de Zahra est un acte militant : « En 2009, Zahra et sa famille, avec des millions d'Iraniens sont descendus dans les rues pour réclamer des élections libres et équitables. Malgré une répression brutale, la promesse d'une démocratie du printemps iranien, la dignité et la justice est loin d'être éteinte. Aujourd'hui, Zahra est candidate à la présidence, la promesse d'un nouveau jour. Rejoignez-la. Gagnons notre retour en Iran. »