Pascal Quignard signe le livre le plus subtilement politique de la rentrée

Par
Avec La Barque silencieuse, Pascal Quignard élargit son Dernier Royaume, un ambitieux projet dont le premier volume lui valut le prix Goncourt en 2002. Ce sixième tome porte la marque d'une époque à laquelle il entend résister en affichant fièrement l'athéisme. Entretien vidéo, extrait et lecture par l'auteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce livre fort est sans doute, à sa manière, le plus politique de cette rentrée littéraire. Cette manière, toute personnelle, Pascal Quignard nous y a habitués depuis qu'il a entrepris au début du siècle le vaste projet qu'il a titré Dernier Royaume, et dont le premier tome lui valut en 2002 le prix Goncourt.