Didier Fassin: «L’usage excessif de la force policière traduit une perte d’autorité politique»

Par

Les manifestations contre la loi sur le travail ou la mort d’un jeune homme interpellé à Beaumont-sur-Oise ont ravivé les critiques sur les pratiques policières. Entretien avec Didier Fassin, anthropologue spécialiste de la police.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En France, les manifestations contre la loi sur le travail ont ravivé les débats sur le maintien de l’ordre et ses dérives, et la mort, mardi 19 juillet, d’un homme à Beaumont-sur-Oise après son interpellation, a entraîné des affrontements entre des jeunes et les gendarmes dans le Val-d’Oise. Aux États-Unis, la mort médiatisée de Noirs tués par la police, puis le meurtre de plusieurs policiers à Dallas et Baton Rouge, ont rallumé les tensions autour des fractures ethniques de la société américaine.