Protection des sources et Hadopi: les priorités d'Aurélie Filippetti

Par

Protection des sources, audiovisuel public, Hadopi et distribution de la presse : la ministre de la culture a annoncé les priorités de son ministère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En marge de la nuit des musées, la ministre de la culture et de la communication, Aurélie Filippetti, a présenté le programme de son action à venir en égrenant une série de réformes qu'elle compte engager en priorité. Elle a notamment annoncé une loi garantissant la protection des sources des journalistes. La précédente, qui date de 2010 seulement, a très rapidement montré ses limites (aucune sanction pénale n’est prévue en cas de violation) dans l'affaire des « fadettes », les facturations téléphoniques détaillées qui avaient permis de retrouver les appels des journalistes enquêtant sur l'affaire Bettencourt et leur source supposée.