Le personnel du musée Picasso interpelle Aurélie Filippetti

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mercredi 21 mai à 16 h 15, la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, qui n'avait pas honoré de sa présence le chantier du musée Picasso depuis l'été 2013, se transporte sur les lieux, traumatisés. La guerre, d'abord souterraine puis publique, a effectivement fait rage au sein du musée en pleine réhabilitation – il est fermé au public depuis cinq ans. Était contestée la gestion des ressources humaines de la présidente, Anne Baldassari, spécialiste internationalement reconnue du peintre le plus célèbre au monde.