La science-fiction, c’était mieux demain

Par

Comment la technologie dirige-t-elle l’évolution de nos sociétés et la littérature de science-fiction ?

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

À l’heure des objets connectés et géolocalisés qui envahissent nos foyers, de l’usage plus ou moins dépendant de nos smartphones comme de petits cerveaux externes, de la consommation massive de Data et du partage de nos données personnelles qui alimentent les GAFA, ces « Géants du web » dont on aime dénoncer l’emprise hégémonique, réelle ou fantasmée, sur les gouvernements politiques, du télétravail et de l’évaluation permanente de chacun… comment la technologie dirige-t-elle l’évolution de nos sociétés ?

France Culture a invité Alain Damasio pour en parler. Ce dernier décrit des dystopies politiques, des sociétés démocratiques totalitaires dans lesquelles les citoyens se contrôlent mutuellement (La Zone du dehors), mais aussi des épopées philosophiques aux accents révolutionnaires, des univers poétiques balayés par les vents (La Horde du Contrevent).

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale