Les Live de Mediapart. Hommage à José Afonso au théâtre de la Ville

Par

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Pour José Afonso, revoir le concert live sur Mediapart © Mediapart

 

Mediapart a retransmis, ce mercredi 21 novembre à 20h30, le concert en hommage à José Afonso au Théâtre de la Ville. Vous pouvez le revoir ci-dessus.

José Afonso est, sous la dictature de Salazar et Caetano (1932- 1974), l’une des voix les plus écoutées par les opposants au régime. Une voix rebelle quand, officiellement, Amalia Rodrigues règne sur les scènes. Diffusée dans la nuit du 25 avril 1974, « Grândola », l’une des chansons du proscrit, donne le signal de la Révolution des Œillets. Reprise dans tout le pays, elle devient un hymne. Célèbre auprès du grand public, au Portugal comme à l’étranger, son auteur ne cède  pas à la tentation du vedettariat ;  sa fonction est d’une autre nature, éveiller les consciences.

C’est la mémoire de cette voix rebelle et de cet éveilleur de conscience que le Théâtre de la Ville célèbre : soirée en son hommage, sous la direction musicale de Julio Pereira, à ses côtés sur scène, en novembre 1981, à laquelle participent Francisco Fanhais, un autre de ses compagnons, Joao Afonso, son neveu, chanteur lui aussi, l’illustre interprète de fado Antonio Zambujo, la talentueuse chanteuse cap-verdienne Mayra Andrade et, Yara Gutking, voix de l’ensemble de Julio Pereira.

Voir la présentation complète de José Afonso ici, un billet de blog de Philippe Riès sur le Portugal aujourd'hui là, et notre dossier complet sur la crise au Portugal ici.

Plus d'infos sur le site du Théâtre de la Ville (Paris).

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale