Gelman, ce cher disparu de la poésie argentine

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Aux yeux du monde entier, il fut ce père au verbe véhément et implacable qui a accompagné jusqu’au bout dans leur combat les Mères de la place de Mai pour la reconnaissance des atrocités commises par la junte militaire en Argentine dans les années 1976 à 1983.