Même au chômage, les hommes ne lavent pas le linge

Par

Grâce à un surcroît de temps libre, un homme sans emploi s'occupe un peu plus de ses enfants. Mais il ne nettoie pas plus souvent les vitres. Quant à tourner le bouton de la machine à laver le linge, cela reste hors de son champ de compétences. La doctorante Myriam Chatot a mené une étude sur le sujet. Entretien concret. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un homme au chômage passe-t-il plus souvent l’aspirateur ? La question peut sembler déplacée : a-t-on idée d’accabler quelqu’un qui vient de perdre son emploi en lui demandant d’aller nettoyer les toilettes ou le réfrigérateur ? Mais après tout. Alors que toutes les études montrent que les inégalités domestiques demeurent majeures au sein des couples hétérosexuels, la crise économique pourrait au moins être l’occasion de rééquilibrer les tâches.