« Le pape appelle à repenser le droit d’asile »

Par

Le 6 septembre, le pape François appelait les paroisses à accueillir une famille de rescapés. Qu'a fait depuis l'Église de France ? Quelle portée donne-t-elle au discours du pape ? Quel regard porte-t-elle sur l'action du gouvernement français ? De quel patrimoine dispose-t-elle et comment compte-t-elle le mobiliser ? Le père Lorenzo Prencipe, de la conférence des évêques de France, répond sans détours. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 6 septembre, le pape François lançait un appel à toutes les communautés catholiques d’Europe à accueillir chacune une famille de « rescapés », précisant qu’il commencerait par les deux paroisses du Vatican qui accueilleraient deux familles. Quinze jours plus tard, nous avons voulu savoir comment l’Église de France se positionnait par rapport à cet appel ; ce qu’elle avait déjà mis en place, et ce qu’elle projetait de faire.