La guerre des vrais-faux ballets russes à son apogée pour les fêtes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Lac des cygnes attire décidément beaucoup de monde cet hiver. Il est joué par le ballet de l’Opéra national de Kiev au théâtre des Champs-Élysées, sous la houlette de Val Prod. Il figure à l’affiche des zéniths, arenas et autres centres de congrès dans tout l’Hexagone, programmé par Indigo Productions et par France Concert. Il investira le Dôme de Paris fin janvier autour de la danseuse Irina Kolesnikova, puis la Seine musicale en février. Et reviendra même en juillet, en version XXL, au stade Jean Bouin, sous la houlette de Live Stadium.