Notre soirée «Sonnons l'alarme!»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1 commentaire remarqué par l’auteur

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

C'est la crise de leur propre systéme, atlantiste et globalisée qui a commencé à éclater et ce sont tous ces gens qu'ils n'aiment pas qui l'ont compris avant eux et ont enfourché le sujet!

exact.

Et pendant que vous bavassez,

Boum!

Trump-Patton a déjà explosé le TTP, à la plus grande joie de SANDERS (oui-oui) et des syndicats!

Et le soutiens du sénat

Et pendant ce temps ces connards du parlement européens qui ne veulent toujours rien comprendre, votent le CETA

C'était en 1983 qu'il fallait sonner l'alarme !

Cette année là, pendant que Reagan et Thatcher "dérégulaient" le système financier mondial, Mitterrand retournait sa veste et faisait du  PS un parti libéral.

La plupart des maux d'aujourd'hui ont pour origines les orientations politiques de cette époque.

Quand la gauche a basculé à droite © Fakirpresse

Lire l'article qui accompagne la vidéo...

Le boycott ou l'action politique ou le citoyen est réduits et se définit uniquement comme consommateur.

On ne combat pas l'alienation par des moyens aliéné.

Exact, on combat l'aliénation en refussant d'y participer !

Nos Elites font tout pour que nous soyons des "aliens", des étrangers, Babel ! Rappelons nous que nous fumes tous frères :-).

C'est de l'humour ?

+1 Et les questions économiques, on s'assoit dessus ?

y'en a marre des blablablas politiques, des constatations, de la mastur....

Tout d'abord, quelles crises ????? Ne sagirait-il pas de "pseudo" crises qui arrangent bien la Caste ?

Sourire

C'est comme l'évasion fiscale !!!!

Euh... Êtes-vous bien certain-e de votre affaire ?

Article 225-1 :

"Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur perte d'autonomie, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée.

Constitue également une discrimination toute distinction opérée entre les personnes morales sur le fondement de l'origine, du sexe, de la situation de famille, de la grossesse, de l'apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de la situation économique, apparente ou connue de son auteur, du patronyme, du lieu de résidence, de l'état de santé, de la perte d'autonomie, du handicap, des caractéristiques génétiques, des mœurs, de l'orientation sexuelle, de l'identité de genre, de l'âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de la capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales."

 

Article 225-2 :

"La discrimination définie aux articles 225-1 et 225-1-1, commise à l'égard d'une personne physique ou morale, est punie de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende lorsqu'elle consiste :

1° A refuser la fourniture d'un bien ou d'un service ;

2° A entraver l'exercice normal d'une activité économique quelconque ;

3° A refuser d'embaucher, à sanctionner ou à licencier une personne ;

4° A subordonner la fourniture d'un bien ou d'un service à une condition fondée sur l'un des éléments visés à l'article 225-1 ou prévue à l'article 225-1-1 ;

5° A subordonner une offre d'emploi, une demande de stage ou une période de formation en entreprise à une condition fondée sur l'un des éléments visés à l'article 225-1 ou prévue à l'article 225-1-1 ;

6° A refuser d'accepter une personne à l'un des stages visés par le 2° de l'article L. 412-8 du code de la sécurité sociale.

Lorsque le refus discriminatoire prévu au 1° est commis dans un lieu accueillant du public ou aux fins d'en interdire l'accès, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 75 000 euros d'amende."

 

 

++++

Voire, collectivement responsable...!

Clin d'œil

Merci pour ces précisions 

Et il y a bien longtemps que je boycott les McMerde et autre fesses-bouc et d'éviter d'acheter quoi que ce soit à la grande distribution ! 

Tous ensemble 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

médiapart fait de l'info de grande qualité et c'est sa fonction, maintenant à vous d'agir, si vous le pouvez, intelligemment, ce n'est pas très sûr!!!

Merci de rappeler cette initiative. Effectivement c'est dur de convaincre et d'enlever comme vous le dites justement " le bracelet électronique qu'on a dans le crâne" mais j'ai le sentiment que de plus en plus de gens s'en libèrent et commencent à comprendre que la mondialisation et l'ultra-Libéralisme ne sont que de grosses arnaques faites pour engraisser les 10% des plus riches.

Alors poursuivons dans cette direction et essayons de convaincre de plus en plus .

Je dirais même plus : indispensable ! Clin d'œil

+1

retirer son compte en banque ...Je suis à 80% du temps a decouvert et pas la seule, comment je ferrais pour mon loyer ? pour manger, quand on a un revenu fluctuant c'est pas si simple. 

Vous avez l'air de considérer que consommer n'est pas politique.

Pourtant le pouvoir est entre les mains des finaniciers.

C'est contradictoire.

En plus, c'est exactement ce que les capitalistes tiennent comment discours : le consommateur n'a pas à être moral, n'a pas à se poser d'autres questions que "combien ça coûte ?" et "est-ce que je peux en avoir plus pour mon argent en achetant ailleurs ?".

Ce que vous semblez occulter c'est que les grands capitalistes font la synthèse de ces questions et cherchent à faire travailler les autres pour le moins cher possible.

Prétendre que la consommation est un phénomène très annexe de la politique, c'est le discours des politiciens qui nous servent des idées et des idéologies dont le seul intérêt est de masquer la vérité des rapports économiques qui sont devenus le principal déterminant politique.

Marx ne s'y était pas trompé d'ailleurs.

Mais les idéologues sont les meilleurs amis du capital : ils occupent les esprits et s'engraissent sur des querelles de chapelle sans résultat.

L'idéologie est une joute verbale, la consommation est un action politique réelle et quotidienne.

Les idéologues sont des ânes savants qui pontifient à côté du réel. Les financiers et les grands patrons sont bien plus discrets mais agissent sur le réel, et sur les "innocents consommateurs".

Et vous n'êtes vous pas un âne qui ne voyez pas que si l'appel à l'action politique est autorisé et l'appel au boycott est interdit, c'est que la politique, les puissants s'en moquent ?

Merci de ces articles qui demandent à être explicités 225-2 1°, 2° et 4°

Médiapart fait des enquêtes de grande qualité mais dispense un propos idéologique éculé et qui n'a qu'un rôle : faire diversion. Pendant ce temps, comme Mediapart semble le déplorer, le FN progresse. Mais jamais la gauche bien pensante n'admettra qu'il y a un lien entre son idéologie et le fait que les plus pauvres ne votent plus à gauche.

Les pauvres sont des cons, n'est-ce pas messieurs les bourgeois ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

CQFD : Votre réponse corrobore entièrement mon propos : c'est exactement le genre de remarque qu'attendent nos maîtres et leurs fidèles chiens de garde !

Si un jour, qui n'est peut-être pas si loin, les patrons délocalisaient sur la lune ( allez savoir ! ), vous me rétorqueriez : " Et comment je fais, moi, pour payer les traites de ma fusée ? " Sourire

Et puis d'ailleurs, puisque vous me parlez de loyer, qui donc a décrété que certains terriens avaient le droit de s'approprier un morceau de planète et de faire cracher au bassinet tous ceux qui s'y établiraient pour queque temps ? Qui ?                                                                                          La propriété c'est le vol, non ?

GRÈVE DES LOYERS !  Criant

une adresse pour boycotter la grande distribution 

kelbongoo site produits (légumes, viandes...) du nord vendus à Paris

qualité vidéo = bof bof...

Beaucoup de pixels :-S

Si le racisme anti parisien pouvait s'arréter, Nuit debout n'est pas une émanation des bourgeois, quand le peuple se divise c'est cool pour l'oligarchie . Etre un bourgeois qui se regarde parler n'est pas symptomatique des Parisiens, mais des gens éduqués, qui n'ont souvent pas de patron et ont du fric, pas besoin d'etre Parisien pour ça,  notre pays est urbain , 60% des gens  vivent en ville, et ne votent pas FN d'ailleurs, parce qu'en ville la misère ca fait 25 ans qu'on la côtoie , qu'on est solidaire, qu'on donne aux SDF, en campagne c'est pas trop le cas, et on reçois des leçons de solidarité ... Trop drole. 

Leur délire de conférence avec des vieux qui ont bien profité du système, l'entre sois des gens qui ont pu créer leur métier, qui n'ont pas subit la privatisation de notre système mais en ont profité pour se faire une place, se créer un métier, il est payé combien le patron d'Emmaüs ?

Je craque pour l'intervention de Rachida El-Azzouzi!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Moi aussi... Rachida présidente !

Excellent article !

Appliquée jusqu'au bout la logique néolibérale suppose qu'à la fin il n'en reste qu'un : le vainqueur de tous les vainqueurs, le Trumpissime en quelque sorte (qui sera toutefois contraint de conserver suffisamment de vaincus pour que sa victoire ait un sens) !

il "conserve les vaincus" par la propagande qu'il organise pour les persuader de  sa "supériorité "

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Et ça parle de Nietzsche et de faire naître des constellations...

Ce sont vraiment des décadents complets.

  • Nouveau
  • 23/01/2017 21:06
  • Par

Patrick Weil, un menteur de plus dans la lignée de Mediapart tout entier.

Il s'agissait de la déchéance de la nationalité française, en cas de terroriste et lorsqu'il y avait une 2ème nationalité...

Résumer ça par "la déchéance de la nationalité" c'est un mensonge.

On se demande qui a tant intérêt à protéger des terroristes bi-nationaux...

Et si ceux qui pourfendent ce projet de loi ne sont pas des soutiens du FN plus que des amis du peuple.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

C'est sûr les démocrates aiments la démocratie, eux qui ont magouillé leurs primaires pour évincer Sanders.

L'habit ne fait pas le moine, mais pour vous si.

  • Nouveau
  • 23/01/2017 21:15
  • Par

Quand à Vanesse Codaccioni qui se soucie de l'islam, pourquoi ne se convertit-elle pas au catholicisme puisqu'elle aime tant les religions. Ces gens de gauche qui défendent les religions sont des traitres à la gauche.

Là encore, pour beaucoup de gens, un bonne raison de voter FN. Y compris pour des arabes qui en ont marre d'être les otages des intégristes qui veulent les mater. Avec l'ignoble complicité de la gauche bobo athée considère que l'islam c'est bien pour les "arabes". Et que "arabe" = musulman.

( je mets arabe entre guillemets car tout le monde sait qu'on inclut communément dans ce mot les kabyles, qui ne sont pas arabes)

Superbes interventions de Vanessa Codaccioni et de William Bourdon

merci pour le lien vers le billet et le blog, Segesta
Pierre Chataigné

Oui Segesta, de belles personnes et un beau visage de la France !

Magnifique chanson de Rohan Houssein. Merci.

Merci pour toutes ces interventions du premier temps. Et après, qu'est-ce qu'on fait ? 

" ... Mais il est tard, monsieur, il faut que je rentre chez moi."

Dans la rue! Répond l'écho, dans la rue! Rien ne changera sans elle.

A propos de la résistance qui s'organise aussi aux Etats-Unis conre la dictature du capital, voici des centaines d'articles rendant compte des ses diverses composantes et convergence: http://www.anti-k.org/?s=Etats-Unis

SI j'étais philosophe ou sociologue, j'écrirais un livre "La société du mensonge". Merci Fabrice Arfi... Je regarde le reste plus tard !

Comment une presse qui censure https://blogs.mediapart.fr/sauve-beranger/blog/190117/lettre-au-pdg-dedf-censuree-par-toute-la-presse peut-elle organiser une telle hypocrisie ?

Au lieu de faire le savant, vous feriez mieux d'exprimer simplement votre idée qui n'a rien de vraiment révolutionnaire sauf la mise en oeuvre. Car j'ai cru comprendre qu'il s'agirait d'utiliser des éoliennes pour faire remonter l'eau dans les barrages. 

L'utilisation d'engrenages pour démultiplier l'effort à produire en sorte qu'une éolienne puisse l'accomplir n'a rien d'extraordinaire et je serai fort amusé qu'il y ait le moindre brevet là-dessus (il me semble qu'une machine à remonter l'eau avait été créée du temps de Louis XIV pour alimenter les bassins de Versailles).

Si votre idée contient plus, exprimez le simplement et épargnez-nous les calcul de niveau terminale ou moins.

 

"Car j'ai cru comprendre qu'il s'agirait d'utiliser des éoliennes pour faire remonter l'eau dans les barrages"

Non, ce n'est pas ça et je ne peux vous en vouloir puisque je ne peux communiquer le dossier qui est bien sûr dans les mains de la direction de la recherche à EDF. Ce qui est important c'est que le rapport énergétique est de 30 alors que celui des STEP actuelles est de 0,75. Quand on veut informer sur un sujet scientifique, on se borne à décrire la finalité et non à rentrer dans les détails.

"L'utilisation d'engrenages pour démultiplier l'effort à produir"

Si vous aviez lu la lettre au PDG d'EDF en totalité, vous auriez remarqué que je remonte au Moyen Age, lors de la construction des Cathédrales.

Arrêter de nous mener en bateau : les idées ne sont pas brevetables. Seuls les moyens de les mettre en oeuvre le sont.

Je constate que vous ne savez pas décrire ce que vous faites et pourtant vous alignez une page de calculs peu attrayante, même s'il s'agit de calculs simples.

Seriez-vous un illuminé ? Ou alors dites-nous en le principe. Car, je vous le rappelle puisque vous ne semblez pas le savoir, un principe de fonctionnement n'est pas brevetable et impossible à protéger.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

C'est le problème de l'islam, la modération n'est pas un choix durable, car le fondamental c'est Mahomet, et ce n'était pas un modéré. C'était un chef religieux, politique et guerrier qui a fini sa vie avec 4 femmes, adulé par les habitants de la Mecque et très respecté car il n'avait pas hésité à faire exécuter ceux qui lui déplaisaient.

Après ça, rien n'empêche les mauvais croyants de croire en un islam modéré, mais ne sont-ils pas dans l'erreur ? Au moins autant que les chrétiens va-t-en guerre....

Pareil.  Merci.

 

J'ai vraiment apprécié Elias Sanhar, je ne suis pas trop RAP, je rajouterai encore François Bonnet

On est heureux que vous ayez pu trouver un aussi bel endroit, confortable, bien subventionné, chauffé, avec un bar très bien achalandé, ainsi qu'un restaurant à la carte raffinée...

On aurait pas aimé savoir tout ce beau linge dans la boue glacée de Grande-Synthe ou une quelconque place de la République ouverte à tous les courants d'air afin de venir nous prêcher leur belle morale !

On est rassurés de savoir nos impôts et nos abonnements aussi bien employés...

Vous savez,  c'est un lieu de théâtre, de rencontres, de débats animé par des personnes dont l'engagement me paraît reconnu. Je n'ai pas besoin d'être d'accord sur tout pour apprécier les initiatives et les recherches culturelles qui font partie, en ce qui me concerne, du combat politique. Pour le restaurant, que vous trouvez raffiné, je ne pourrai pas vous dire, je n'y suis pas allé.

Ce n'est pas ma façon, ni de dire ni de faire, concernant la boue glacée de Grande-Synthe. En revanche ce que le Maire a dit et ce qu'il est venu faire dans ce lieu me paraît le plus important.

Vous avez raison de vous inquiéter de nos impôts, les vôtres et les miens, quand ils sont détournés et utilisés à des fins autres que le bien commun. Pour ce qui est de la place j'ai payé 12€. Je considère que c'est ma participation à la location de la salle, au paiement des salariés du théâtre et peut-être à la prestation du jeune rappeur-poète franco-syrien.

  • Nouveau
  • 24/01/2017 01:26
  • Par

+++

********************************

  • Nouveau
  • 24/01/2017 03:07
  • Par

Merci tout de même à Mediapart, en tant que diffuseur d'information, de s'investir un minimum sur toutes ces causes contemporaines (immigration, censure libérale etc.).

La bonne question dans ce débat, vu au générique, c'est : suffit-il de s'indigner ?

Au quotidien, qui a le temps de s'engager ? D'aller aider des Roumains qui vous méprise ? De prendre le risque de perdre son emploi quand on voit tout ce chômage, cette misère extrême que l'on nous affiche pour mieux nous faire peur et nous inciter à rester dociles pour s'accrocher à ce que l'on a ? Il faut bien quelques médias comme Mediapart pour amener cette réflexion.

Avant d'avoir une Europe qui a de l'argent, il nous faut une Europe plus libre et plus humaine. Cette bureaucratisation Européenne, elle ne fait que le jeu de l'extrême-droite, du néo-libéralisme et de la déshumanisation. Il faut constater que là où il y a eu des progrès (je parle de la progression de la production bio, les considérations sur la dégradation de notre environnement écologique), ils se sont faits dans la société civile et non pas par la politique.

Il serait logique qu'en démocratie, le peuple veuille enfin prendre son destin en main. Nous devons affaiblir le pouvoir d'Etat s'il ne nous représente plus et ne défend que les intérêts d'une minorité déjà la plus forte économiquement. De toute manière, travailler - que l'on soit fonctionnaire ou chef d'entreprise - c'est offrir ses services à la société, quelque soit les nationalités. C'est quoi ce monde de robots kafkaiens où on pénalise ceux qui aimeraient aider des migrants à mieux vivre ?! Pour moi, Hollande a démontré que ce n'est qu'un pur fruit de la bureaucratie. Valls, Fillon, Macron, Montebourg, Hamon, Le Pen, Mélenchon : au final, les uns sont à droite parce qu'ils favorisent la bureaucratie privée des grands groupes et les autres à gauche, parce qu'ils assoieraient un peu plus fort la bureaucratie d'Etat. Certes, on ne veut pas de l'anarchie absolue, mais en avoir un peu plus dans le débat actuel, ce serait mettre un peu plus de fraîcheur et de liberté ! (enfin... il ne faut pas employer le terme d'anarchie, cela fait peur au gens, et ça exciterait les plus mal intentionnés... il faut juste parler de la démocratie - avec stratifications hiérarchiques réduites).

... bon, je n'ai pas été aux primaires de gauche et je voterai sans doute Mélenchon

... et si Le Pen passe, faisons lui comprendre qu'il serait plus préjudiciable à la France d'avoir une vague d'émigration et d'expats plutôt que d'avoir une vague d'immigration, en tout cas je serais bien tenté de partir (de l'Occident)

Inviter Asselineau ? c'est un peu risqué quand même .... J'ai assisté à sa conférence de 3h (montre en main) sur la l'histoire de France de Vercingétorix jusqu'à aujourd'hui . C'est de la pure propagande avec mensonges historiques à tout bout de champs, anachronismes de long en large et de travers et pour finir une vision très "grands hommes" de l'histoire : pas d'histoire sociale, pas d'histoire économique, pas d'histoire des idées. C'est aussi scientiifique que du Zemmour ! Son unique propos est de dire que LA france a toujours existé (nos fameux ancêtres les gaulois) et que le peuple française s'est toujours battu pour conserver son indépendance - parfois contre ses élites corrompues.

 

Ce personnage a tout à fait le droit de faire ses vidéos dans son coin et de les publier sur le net. Quant à l'inviter pour une intervention publique, je ne pense pas que le format adopté par Médiapart pour sa soirée soit le bon

J'aurais vraiment aimé une invitation comme par exemple celle de

"Jean-François Bernardini " ( Umani – Pour l’éducation à la non violence)

http://www.rosa-lux.fr/jean-francois-bernardini-umani-pour-leducation-a-la-non-violence/

parce que c'est un vrai point de vue, et en plus de gauche, et écolo, et etc ...

et qui sacrément remonte le moral

(pour de vrai, basiquement, tout simplement ...  justement parce qu' en on capte aussi un peu pour de vrai, basiquement, tout simplement, tellement parfois c'est logiquement humain, le bon fond politique, c-a-d non seulement la critique de la politique nuisible du néolibéralime, va-t-en guerre, et co, avec en prime l'état d'urgence, le citoyen irresponsable comme variable d'ajustement pour tout, mais aussi en meme temps, parfois une idée toute basique, toute simple de perspectives toutes évidentes, carrément à notre portée à mettre en oeuvre pour un monde un peu meilleur possible, si seulement ...)

 

Car si, à la fin des fins, en politique comme en économie, c'est dans l'optique "moyenne-bourgeoise"    qui se profile en ce moment précis,   y compris ici,   quel intérêt ?  

exact

* * * * * * *Clin d'œil

Notamment côté justice ...  Clin d'œil

CDT  aussi !    Clin d'œil

Le travail de la femme n'est pas seulement celui du salaire qu'on daigne lui attribuer en comparaison de celui octroyé aux hommes (de sexe male), il est aussi celui du travail de l'accouchement.

J'attends impatiemment que les fémistes, si féministes, disent aussi de cela dont les hommes ne savent rien, soit de la grossesse, du travail de l'accouchement, de la fatigue physique de l'allaitement, etc ... sans laisser décider de la valeur de tout ce travail par les standarts ou les manques à gagner de l'entreprise

Mais bon si les féministes, si féministes ne s'occupent pas aussi de la valeur de ce qu'elles peuvent faire dont les hommes ne peuvent pas, le marché s'en chargera, plus encore qu'il ne le fait déjà, et là, et là ....

Arrêtez, vous allez me faire pleurer !!!! vous devez mal vous débrouiller, vous, pour parler de la sorte !!!

J'essaye seulement, mais je vois bien que j'ai échouée, de dire que la valeur d'échange de notre temps, celui de notre vie (d'homme, de femme, voire meme de ou dans la nature) n'est pas seulement celle de l'argent (rémunéré, coté en bourses, donné par le marché) il reste et sans doute restera toujours un blanc, une marge à coté, meme si cette marge semble se rétrécir ou se dilater à la mesure des intérets ou du désintéret donné du marché, mis en oeuvre de la marchandisation passé, en cours ou avenir de ces échanges (par exemple, on nous a bien vendu les ondes, de notre ciel ..)

De cette marge, parfois investie (pour le profit de l'argent) ou tout au contraire désinvestie (contre les pertes d'argent), un peu comme une respiration des flux et reflux de la valeur de notre temps à coté du marché, mais sous la loi du quel nous vivons (car il faut bien de l'argent pour vivre), selon moi, le politique ne calcule à priori pas assez (alors que meme si  l'argent a une valeur d'échange, et que le temps lui aussi a bien une valeur d'échange, pourtant la valeur de notre temps n'est pas seulement celle de l'argent, donc elle est aussi , ou peut-etre d'abord politique)

Le flux, le reflux, je connais, j'habite au bord de l'océan atlantique !!Clin d'œil

  • Nouveau
  • 24/01/2017 08:44
  • Par

" Sonnons l'alarme"

MDP est à la bourre !!!  Un grand mouvement mondial est en marche ( et ce n'est pas Macron !) Il sagit du protectionnisme, du souverainisme et de la prise de conscience des méfaits de la mondialisation, et non pas les guerres, les mises en cause de nos libertés, etc .....

Il sagit du protectionnisme, du souverainisme et de la prise de conscience des méfaits de la mondialisation, et non pas les guerres, les mises en cause de nos libertés, etc .....

exact.

Nous vous remercions pour ce choix des intervenants (de qualité), l'alerte s'étend sur de nombreux territoires, nous ne sommes pas seuls, et c'est réconfortant mais aussi très inquiétant, nous savons et sommes en capacité d'agir à petite échelle sans doute, chacun peut prendre sa part. Soirée mémorable.

Plutôt mourir français (ou européen ou…  n'importe quoi !) que vivre sur la planète ?

J'ai passé une super soirée. Merci à Mediapart.

La rédac de MDPT : la rédac la plus alarmiste du monde !

Quant à dire qu'elle soit à la hauteur de la situation, ça c'est une (tout) autre histoire !

L'ARGUMENT ?

Et si, pour commencer, vous alliez voir du côté de : ''Toujours rien'' (c'est à la page 1 -ou 2- de mon blog).

JT

  • Nouveau
  • 24/01/2017 13:39
  • Par

Merci de cette mise ne ligne salutaire. Et merci pour la qualité des intervenants, ça fait chaud au coeur. Il convient de résister par tous les bouts, avec intensité, constance.  

je ne regrette pas d'être abonnée.

Les commentaires............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

peuffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff.

ça ne sera pas le déchainement de toute façon,

 Marie de Artvies

  • Nouveau
  • 24/01/2017 14:03
  • Par

https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/240117/osons-causer-fraude-la-primaire-du-ps-resultats-truques-ou-vote-fantome

C'est effectivement une grosse magouille : le nombre de votants était très faible (1 250 000 voix) ils auraient donc ajouté 350000 voix (bidon) pour être cohérent avec l'annonce faite en début de soirée par Thomas Claix ( il y aura entre 1,5 millions et 2 milions de voix).

_____________________

Révélation de fraude à la primaire PS. Les résultats de la primaire du PS sont FAUX, le président de l’organisation l’a reconnu. Mais le PS est-il allé jusqu’à bourrer les urnes pour inventer 350.000 voix ?
EDIT : le PS répond pour le moment en affirmant que l'application des pourcentages de la veille au total des votants est due à une suite de "bugs", un joli mot pour désigner une suite de décisions au gros minimum incompétentes et indignes de la mission de contrôle des autorités à la primaire.

Pourquoi Mediapart fait-il toujours appel aux mêmes intervenants concernant la Syrie?

Ils auraient pû demander aux députés Mariani et Lassalle qui eux auraient raconté une autre histoire mais la version officielle rabachée c'est bien mieux pour un journal indépendnat et objectif.

 Il faut qu'il sache (et Mediapart aussi) que les syriens n'ont pas envie que leur pays tombe entre les mains des salafo-islamo-jihadistes.

C'est pourtant le plus important  donc cette version unique et officielle c'est louche.

LA VERITE SORTIRA UN JOUR et pas que pour la Syrie.

 

et j'ai même lu hier dans presque tous les medias mainstream qui faisaient la promotion d un documentaire sur Assad plus que partial et plus qu'orienté, qu'il etait responsable du terrorisme en France, de la création de Daesh, de la crise des migrants,, des 300.000 morts à lui tout seul...n'en jetez plus!)

exact j'ai vu ce doc .. mais s'ils insistent trop avec leurs mensonges, Poutine reviendra à la rescousse d'Assad ..

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Et vous complice des islamo-salafo-jihadistes qui veulent prendre le pouvoir en Syrie.

Les syriens d'Alep bénissent la Russie de les avoir liberés d'El Nosra et consorts.

Vous devriez avoir honte de vos écrits et votre aveuglement. 

Oui il y a un autre son de cloche, celui du million et demi d'aleppins qui ont feté  la liberation de leur ville du joug islamiste. Et qui bientot participeront à de nouvelles elections Presidentielles.

Je vous souhaite d'avoir un jour les islamo- salafo- jihadistes ne serait ce qu'une seule journée sur votre lieu d'habitation, vous verrez comme la vie est douce et belle avec eux...et vous verrez comme vous  serez heureux que votre gouvernement fasse tout pour les déloger.

Malheureusement, vous êtes ignorant et vous étalez votre ignorance crasse en accusant les autres d'être pro-Assad!!!!

Ah oui j oubliais TRABOULE allez demander un son de cloche aux mères des enfants d'Alep Ouest qui ont été tués ou amputés par les tirs de roquettes, obus, bonbonnes de gaz remplies de clous envoyés sur les 80% de la ville par ceux que vous soutenez. Depuis 2012, des milliers de morts et blessés...dont vous vous contrefichez du moment que ce sont les "rebelles moderés" qui tirent !!!!

Ces victimes en grand nombre dont les médias ne parlent JAMAIS et qui sont les GRANDS OUBLIÉS DE L'HISTOIRE.

 

 

Ah oui j oubliais TRABOULE allez demander un son de cloche aux mères des enfants d'Alep Ouest qui ont été tués ou amputés par les tirs de roquettes, obus, bonbonnes de gaz remplies de clous envoyés sur les 80% de la ville par ceux que vous soutenez. Depuis 2012, des milliers de morts et blessés...dont vous vous contrefichez du moment que ce sont les "rebelles moderés" qui tirent !!!!

Ces victimes en grand nombre dont les médias ne parlent JAMAIS et qui sont les GRANDS OUBLIÉS DE L'HISTOIRE.

 

 

Vu l'intervention du Maire de Grande-Synthe: quel réconfort que d'entendre un élu résister aux discours nauséabonds entendus ailleurs! L'accueil des réfugiés est une question d'organisation et de moyens que la France a largement. Le reste n'est que politique: on veut, ou pas, les accueillir, au nom de la générosité ou de l'égoïsme, au nom de la fraternité entre humains ou du racisme. Bravo à lui et à tous ceux qui oeuvent dans les organisations humanitaires: la France, c'est ça, c'est pour celle là que je suis encore content d'être français, malgrés tout.

      Malheureusement indisponible au moment du direct, j'ai suivi l'intégralité des intervenants ce 24/01 dans la soirée.

Je retiens dans l'ordre, après Edwy Plenel, les interventions particulièrement marquantes et vièrges d'auto-promotions appuyées...

Vanessa Codaccioni, historienne: remarquable dans ses analyses des abus de "l'Etat d'Urgence" quasiment institutionnalisé et prolongé par Hollande-Vals, pour probablement récupérer les rêves prônés par les réactionnaires de la peur, de l'extrème-droite du F.N.?

Rohân Houssein, talentueux rappeur et poète: franco-syrien dénonçant Daesh pour appeller la naissance d'un "Califat de l'Amour" pour remplacer le terrorisme sanglant...

Cagla Aykaç, universitaire de Turquie contrainte à l'exil, enseignante à l'Université de Genève: excellente défense des Droits fondamentaux baffoués de laTurquie jusqu'à nous...

François Bonnet, journaliste à Mediapart: son analyse jubilatoire de justesse du "Phénomène Trump", du slogan "America First" utilisé déjà par l'aviateur Charles Lindberg en 1930, instrumentalisé par Les Républicains et la réémergeance du Ku-Klux-Klan...

Elias Sanbar, écrivain Embassadeur de la Palestine à l'UNESCO: soulignant les faiblesses de B.H. Obama à défendre la cause palestinienne dans la rhétorique religieuse ce qui aurait favorisé le passage en force de la position de Donald Trump dans le soutien des Israëliens...

Alors qu'il eût fallu considérer d'abord (à mon sens) la rhétorique du Pouvoir Financier des Banquiers et lobbyistes américains de Goldman Sachs et consorts, défenseurs acharnés de l'Etat d'Israël...

Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart: excellent analyste généraliste...

Piotr Pavlenski, artiste politique russe réfugié depuis une semaine en France, assisté d'une interprète en langue française: décrit son combat périlleux et désespéré de défense de l'union-libre (hors mariage), réprimmé par le FSB qui a remplacé le KGB (dans une mise en scène qui semble être un sketch interprété par des acteurs talentueux...) pour dénoncer la Politique de Vladimir Poutine et de la Délation Populaire au service de la Répression Politique... 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 29/01/2017 20:39
  • Par

Merci, heureux d'être de Médiapart.

Mon coup de sonnette :

 

http://www.seuil.com/ouvrage/la-deconnomie-jacques-genereux/9782021241198

Page 323 à 326

Sous l'effet d'éviction, le bogue cognitif  (extrait 1/2)

Pourtant, la thèse d'une telle éviction automatique et systématique (les néoclassiques se demandent comment un individu rationnel affecte un stock donné de ressource donné de ressources à des usages alternatifs, l'équilibre général automatique est censé maintenir l'économie au plein-emploi et donc au niveau maximum de production possible), ressurgit régulièrement sous la plume des économistes du mainstream. Dans son dernier ouvrage, le Nobel français Jean Tirole https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tirole la reprend à son compte sur la base d'un raisonnement éclair en sept lignes : "D'abord, créer des emplois de fonction publique, pour faire simple, ne crée pas d'emplois : l'augmentation des impôts nécessaires pour financer ces emplois devra bine être payée d'une manière ou d'une autre. Si, par exemple, les cotisations sociales ou la contribution économique territoriale sont augmentées, les bines et services produits par le secteur privé coûteront plus cher et les entreprises privées, perdant en compétitivité, embaucheront moins (Jean Tirole, Économie du bien commun, PUF,2016,p.229). "Pour faire simple", dit-il. C'est vraiment le moins que l'on puisse dire !

On est d'abord frappé par l'incohérence des propos : l'argument développé explique le contraire de ce qu'il est censé démontrer ! En effet, si le développement de l'emploi public fait les entreprises "embaucheront moins", cela veut dire que celles-ci continuent à créer des emplois à un rythme moins soutenu, et non pas qu'elles débaucheront les salariés déjà employés. dans ce cas, il y a bine une création nette d'emplois. Ici, M. Tirole semble confondre une diminution du nombre absolu d'emplois ; c'est juste une stupéfiante erreur d'arithmétique.

Mais comment un brillant mathmaticien https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tirole

pourrait-il faire une bourde pareille ?

Cette étrangeté tient sans doute à une erreur de traduction du discours abstrait de la théorie en langage déchiffrable des lecteurs humains. Dans l'univers néoclassique parfaitement imaginaire, personne n'a un "emploi" ou ne crée un "emploi" au sens courant du terme. Il n'y a qu'un marché du travail sur lequel  les individus proposent la location d'heures de travail à des employeurs potentiels. Imaginez donc une bourse où, chaque matin, la confrontation du volume d'heures de travail offert et du volume demandé détermine le prix horaire et la quantité de travail employée pour la journée (en fait, dans la théorie, on raisonne comme si cette bourse du travail se tenait en permanence et ajustait prix et quantités à chaque seconde).

Avec cette fable théorique en tête, l'"embauche" ne désigne plus une "création d'emploi", mais la location d'un volume de travail (nombre d'heures) pour la journée : les personnes qui ont été "embauchés" n'ont pas obtenu ce que nous appelons un "emploi" ici-bas, dans le onde des vivants : ces personnes débuchés à la seconde où se termine le temps de travail loué le matin. Dans cet univers imaginaire, dire que les entreprises "embauchent moins" signifie bien que  le nombre total d'heures employées diminue par rapport à la veille, ce que l'économie néoclassique peut mal traduire par "emploi diminue", parce qu'il confond un nombre de personnes dotées d'un emploi avec un volume total d'heures travaillées. Du coup, Jean Tirole https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tirole, tout en pensant quelque chose qui fait sens dans son modèle abstrait de référence, exprime un argument qui n'a aucune espèce de sens intelligible pour nous autres, les simples mortels.

A bientôt.

Amitié.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous