Le vote sans la démocratie (et inversement)

Par

Plusieurs livres interrogent le rituel du vote, pour le démonter ou l’historiciser. Là où David Graeber et David Van Reybrouck cherchent à penser une démocratie au-delà du vote, l’historien Olivier Christin se consacre aux pratiques électives d’avant le suffrage universel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux auteurs stimulants, le Flamand David Van Reybrouck, qui avait signé Congo, une histoire, et l’Américain David Graeber, qui a publié Dette, 5 000 ans d’histoire (voir nos articles ici et ) s’intéressent, dans deux livres plus mineurs que leurs précédents, aux limites des processus électoraux.