Isabelle Huppert, «Madame Bovary, c’est elle»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce printemps, Isabelle Huppert tenait le premier rôle dans trois films sortis à peu de semaines d’écart, La Caméra de Claire de Hong Sang-soo, Eva de Benoît Jacquot et Madame Hyde de Serge Bozon. Mi-juillet, elle sera l’invitée d’honneur du 29e festival international de cinéma de Marseille. C’est dans cet intervalle que Murielle Joudet, critique de cinéma, publie un essai sur l’actrice. Sous-titré d’une formule empruntée à Gustave Flaubert, « Vivre ne nous regarde pas », la Huppert de Joudet est un drôle de livre, inégal et beau. Mais c’est un livre. Et s’il y a bien une chose qu’on ne répétera jamais assez, c’est combien les livres de cinéma sont rares.