Cinq intellectuels se penchent sur l'après capitalisme

Par

« Il est plus facile d’envisager la fin du monde que celle du capitalisme », aime affirmer le philosophe Slavoj Žižek. C’est pourtant à cette dernière question que se sont confrontés cinq intellectuels d’envergure dans un livre original dans sa forme et son propos, intitulé Le capitalisme a-t-il un avenir ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que fleurissent les images et les imaginaires de la fin du monde, cinq chercheurs issus du champ intellectuel anglo-saxon – Immanuel Wallerstein, Randall Collins, Michael Mann, Craig Calhoun et Georgi Derluguian – ont décidé d’interroger plutôt la fin du capitalisme. Sa possibilité ou sa plausibilité, mais aussi les tours et détours que cette sortie du capitalisme pourrait emprunter.