Stéphane Sirot: «Le cœur de la grève réside dans sa capacité à désorganiser»

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Stéphane Sirot est professeur d’histoire des idées politiques à l’université de Cergy-Pontoise et spécialiste de l’histoire et de la sociologie des conflits sociaux.