Culture-Idées Entretien

Crédit, estime de soi, partage : «s'approprier les concepts du néolibéralisme»

Pour desserrer l'emprise de la finance, les pouvoirs publics doivent cesser de promettre qu'ils vont nous protéger, et plutôt nous donner les moyens de peser sur les décisions des investisseurs. L'opposition au néolibéralisme passe par l'appropriation des concepts qui le définissent – crédit, estime de soi, partage. Entretien filmé avec le philosophe Michel Feher.

Le philosophe Michel Feher a participé activement à la critique des politiques d’immigration conduites durant la présidence de Nicolas Sarkozy. À l’issue d’une campagne présidentielle marquée par le rapprochement entre la droite et l’extrême droite, il reprend et précise certains aspects de sa réflexion en s’interrogeant notamment sur les causes du succès électoral rencontré par les discours xénophobes. À cette occasion, il développe une théorie de la condition néolibérale dans laquelle il cherche à caractériser la subjectivité propre à ce régime politique.
Un des axes importants de sa réflexion est la nécessité de « sortir du paradigme de la protection » : pour desserrer l’emprise de la finance, les pouvoirs publics doivent cesser de promettre qu’ils vont nous protéger, et plutôt nous donner les moyens de peser sur les décisions des investisseurs. À une époque où le thème de la protection bénéficie surtout à une droite qui le traduit en termes sécuritaires et xénophobes, il revient à la gauche de s’emparer de la notion de compétition : l’enjeu, aujourd’hui, n’est-il pas de rivaliser avec les marchés financiers ? Plus généralement, l’opposition au néolibéralisme passerait par l’appropriation des concepts qui le définissent – crédit, estime de soi, partage. Entretien filmé.

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Médias — Parti pris
Médias : la commission d’enquête ménage aussi Bernard Arnault
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Extrême droite — Enquête
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Histoire
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
France
Au procès de Vanesa Campos, deux visions de la prostitution s’affrontent
Le meurtre de la travailleuse du sexe transgenre, dont le procès se déroule jusqu’au 26 janvier, a jeté une lumière crue sur les conditions de travail des prostituées au bois de Boulogne. Mais les associations se divisent sur le sujet.
par Youen Tanguy