Culture-Idées Entretien

François Bégaudeau dynamite l’entre-soi littéraire

Au moment où il triomphe à l'affiche d'Entre les murs, le film Palme d'or adapté de son roman, François Bégaudeau publie un Antimanuel de littérature, l'occasion de la descendre de son piédestal pour mieux la partager. Entretien et bonnes feuilles.

Sylvain Bourmeau

24 septembre 2008 à 08h41

La lecture des articles est réservée aux abonné·e·s. Se connecter

© 

François Bégaudeau est un jeune homme aussi doué que pressé – ou l'inverse. Au moment où l'adaptation palmée d'Entre les murs envahit les écrans, lui au premier plan, il rebondit sur les tables des libraires avec un Antimanuel de littérature, un livre de professeur décalé comme il n'aime pas seulement le jouer. Ce nouvel ouvrage de commande prend sa place dans une belle série de faux manuels (d'économie par Bernard Maris, de droit par Emmanuel Pierrat, d'éducation sexuelle par Marcella Iacub et Patrice Maniglier, de philosophie par Michel Onfray...) dont le seul vrai défaut est d'être franchement moches. Enlaidi par d'inutiles dessins, et en dépit d'une icono pourtant choisie, celui de Bégaudeau n'échappe malheureusement pas à la règle. Pas grave. Reste le texte – et que du bon : du pur Bégaudeau avec des vrais morceaux de grands écrivains dedans, de Gombrowicz à Rimbaud en passant par Molière et Didier Wampas... Oui, Didier, le technicien RATP qui fait aussi chanteur dans le groupe yéyépunk les Wampas, auteur du fameux « Chirac en prison ». Un panthéon tout personnel donc du toujours très démocrate Bégaudeau qui s'emploie ici à dynamiter dans la joie et la bonne humeur une pseudo-République des lettres toute confite de bigoterie et faisant missel de la première Pléiade venue.
Exercice ô combien salutaire en ces temps de rentrée littéraire où communient tous les dévots des mots, la démarche certes légère de Begaudeau s'inscrit dans le droit de fil des très sérieuses Questions générales de littérature de Fraisse et Mouralis ou du très balèze Connaissance de l'écrivain de Jacques Bouveresse.
Cet antimanuel peut aussi se lire comme la théorisation ad hoc d'une pratique littéraire personnelle dont Bégaudeau avait magistralement donné le coup d'envoi en 2003 avec Jouer juste (qui est, entre autres nombreuses choses, le meilleur livre écrit à ce jour sur le foot, et a fortiori sur le FC Nantes), qu'il avait prolongée du bout du clavier Dans la diagonale (un roman déjanté par lequel il montrait, après Olivier Cadiot, que la littérature est aussi un sport de glisse), consolidée avec Mick Jagger, un démocrate (essai transformé de littérature bio), vivifiée avec Entre les murs (dialogues à l'école que ce livre bien avant le film), testée avec Fin de l'histoire (prise de langue live d'une forme déjouée de l'actualité : la conférence de presse de Florence Aubenas)...

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

Médias — Parti pris
par Mathieu Magnaudeix
Politique — Reportage
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Social — Enquête
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Industrie
par Cécile Hautefeuille
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

Migrations — Reportage
En Pologne, les migrants toujours en quête de protection
Plusieurs centaines de migrants ont tenté d’entrer en Pologne la semaine dernière. Dans la forêt située côté polonais, activistes et médecins bénévoles croisent toujours des familles ou hommes seuls, traumatisés et transis de froid, qu’ils aident du mieux qu’ils peuvent. Des avocats se mobilisent pour faire respecter le droit d’asile.
par Nejma Brahim
Discriminations — Enquête
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
France — Enquête
Le « Monsieur sécurité » du groupe LVMH écope de neuf mises en examen
Atteinte à la vie privée, trafic d’influence, violation du secret professionnel... : l’actuel directeur de la protection des actifs et des personnes de la multinationale, Laurent Marcadier, est mis en cause par la justice dans l’affaire Squarcini. Il dément « catégoriquement » tous les faits.
par Fabrice Arfi
Dossier. L’affaire Tapie
Affaire Tapie : radiographie d’une escroquerie au cœur de l’État
Mediapart publie l’intégralité de l'arrêt de la cour d’appel de Paris qui décrypte la mécanique de l’escroquerie ayant permis à Bernard Tapie d’empocher frauduleusement 403 millions d’euros. Les magistrats résument le scandale d’une formule choc : « Les intérêts de M. Tapie étaient pris en considération au plus haut niveau de l’État. »
par Laurent Mauduit