Le reflet de Tintin dans l'œil de Spielberg

Par

La mise à l'écran, en images de synthèse, des aventures du reporter belge par le tandem Steven Spielberg-Peter Jackson est plutôt une bonne surprise. Ils en ont fait un mash-up fidèle à l'esprit plutôt qu'à la lettre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Steven Spielberg a longtemps démarré ses films par un ou plusieurs plans de montagne, un clin d'œil à la façon d'Alfred Hitchcock qui apparaissait dans chacune de ses histoires, et une manière de se revendiquer comme le véritable auteur de ses œuvres, et pas un simple tâcheron chargé de diriger la caméra et les acteurs (spiel berg : le jeu avec la montagne). Aujourd'hui, Spielberg n'a plus rien à prouver, alors il peut se permettre d'être généreux.