Au détour des livres (3). Le cas Hélène Bessette: affaire non classée

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je serai connue trente ou cinquante ans après ma mort », répétait Hélène Bessette à ses enfants. Si le verdict de postérité était juste, il péchait par pessimisme. Il aura fallu attendre très peu de temps après son décès pour que son œuvre émerge du silence ayant marqué les trente dernières années de sa vie.