«Blood Simple», le baptême de sang des frères Coen, sort en version restaurée

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Trente-quatre années ayant passé, sans doute puis-je commencer par la fin sans encourir le reproche de spoiler. L'ultime plan de Blood Simple, premier film d'Ethan et Joel Coen qui ressort aujourd'hui dans une superbe restauration 4K, n'a de toute façon plus aucune mèche à vendre. On y voit, en contre-plongée, un lavabo dont les tuyaux enchevêtrés suintent et d'où une goutte d'eau tarde à choir sur le front d'un homme gisant là. Un ralenti fait durer l'attente et le plaisir, mais il est bref, à peine perceptible et sans utilité véritable : la goutte d'eau, quoi qu'il arrive, a tout son temps