Bertrand Badie: «Nous devons faire face à une violence déterritorialisée»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bertrand Badie, professeur des universités à Sciences-Po Paris, est une figure de l’analyse des relations internationales. Dans son dernier ouvrage, Nous ne sommes plus seuls au monde. Un autre regard sur l’ordre international (éditions La Découverte), il montre à quel point les cadres de pensée, et même les mots que l’on emploie (« guerre », « diplomatie », « puissance »…), ne sont plus capables de faire face aux bouleversements de l’ordre du monde et encore moins de dessiner les contours d’une politique étrangère plus juste et efficace.