Rose Valland: durant la résistance, sauver un peu de la beauté du monde

Par

À l’occasion de la reprise sous une forme mobile de l’exposition consacrée par le Musée dauphinois à Rose Valland, cette résistante qui a contribué à restituer tant d’œuvres spoliées par les nazis, retour sur une histoire complexe et ses résonances contemporaines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Novembre 1940, Paris. Le Reichsmarshall Hermann Goering effectue la première d’une série d’une vingtaine de visites au musée du Jeu de Paume. Une splendide exposition a été organisée à son intention, à partir des quelques centaines de caisses arrivées la veille au musée. Caisses dont le contenu a été systématiquement confisqué dans les appartements et les galeries des collectionneurs juifs par l’équipe d’intervention d’Alfred Rosenberg, idéologue du parti nazi.