Karla Suarez, «un pays où il y avait beaucoup de rêve»

Par

Inconnues et variables, ensembles, postulats et fractales : avec une rigueur toute mathématique, Karla Suarez invente dans La Havane année zéro une chasse au trésor – historique et affective – sur fond de Cuba abîmé dans la crise. Pessimisme enjoué, bus bondés et invention du téléphone. Entretien vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Karla Suarez est une femme double. Mathématicienne de formation, elle a toujours écrit, aussi loin qu’elle s’en souvienne. Vivant au Portugal, après plusieurs années en Italie et en France, c’est à Cuba qu’elle situe son roman, lieu quitté et toujours aimé.