Le Théâtre du Soleil chambre avec panache les oppresseurs de tout poil

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le temps est venu de nous compter. C’est ce que fait le Théâtre du Soleil. Au sens propre, avec Ariane Mnouchkine en ouvreuse qui, dardant ses prunelles vers les vôtres, pointe les billets. Et au sens figuré, avec un spectacle qui récapitule aussi bien qu’il mobilise, prémunit et transmet, fait le tour de nos désespérances tout en se récriant, inventorie mais résiste : hors de question que le chaos cosmique nous mette K.O. debout !