Au Quai d'Orsay, la diplomatie et les idées fricotent pendant une nuit

Par

Le Quai d’Orsay et l'Institut français ont innové en accueillant, pendant toute une nuit, un parterre d’intellectuels français et étrangers et un public nombreux, aussi jeune qu’assidu. Pour y piocher des idées nouvelles ou instrumentaliser quelques belles paroles ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qu’allait faire, pendant près de huit heures, dans la nuit du 27 au 28 janvier, la fine fleur de l’intelligentsia mondialisée, sous les dorures pompeuses et les gigantesques lustres du Quai d’Orsay ? Participer à la première « nuit des idées » organisée conjointement par le ministère des affaires étrangères et l’Institut français, le principal opérateur de la culture française dans le monde.