Zeev Sternhell : « Grâce au nationalisme, les revendications sociales ont été neutralisées »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des villages polonais qu’il fuit pour la France, en butte à l’antisémitisme qui enverra sa mère et sa sœur dans les camps de la mort, jusqu’à l’armée israélienne dont il devient un officier. De sa tentative de refonder le parti travailliste à la création du mouvement La Paix Maintenant. De son étude sur Barrès à ses travaux pionniers et iconoclastes sur le fascisme français. L’historien israélien Zeev Sternhell publie un livre en forme de parcours d’une vie multiple.