Enquête sur ceux qui déjouent les lois d'airain de la reproduction sociale

C’est à un sujet sociologiquement impur et philosophiquement inédit que s’intéresse Chantal Jaquet, professeur à Paris 1. Les « transclasses », qu’elle étudie avec brio, sont ces individus qui, brisant la « logique implacable de la reproduction », sèment le trouble dans le déterminisme social, sans le nier ni s’y soumettre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Illustration 1
© 

Le livre de la philosophe Chantal Jaquet, Les Transclasses ou la non-reproduction, paru au mois de mai, a probablement été terminé avant la parution d’En finir avec Eddy Bellegueule, le roman autobiographique d’Édouard Louis publié en janvier, qui raconte comment ce dernier s’est douloureusement extirpé de sa condition sociale. La philosophe ne l’évoque pas, alors que son essai constituerait pourtant une parfaite explication du succès éditorial et des polémiques suscitées par ce roman.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal