Sylvain Prudhomme érige l’autostop en art

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 28/08/2019 13:54
  • Par

Juste vu sa photo, aucun interet du coup, qu'un bon blanc se fasse prendre en auto stop, aucune surprise...

préjugé, quand tu nous tiens... dans ma pratique de stoppeur puis d'automobiliste je n'ai rien remarqué de tel. Et si c'était le cas, il y a aussi tout pleine de conducteurs non-blancs, non ?

ha oui le stop.Des heures a se les geler sur des routes ennuyeuses, quel bonheur !...

 

Il faut vous placer au bon endroit ! wink

akm-serrevacances32

 

ceci dit, Sylvain Prudhomme érige l’autostop en art mais Michel Serre l'a fait bien avant lui

laughing...

  • Nouveau
  • 28/08/2019 22:12
  • Par

J'ai du mal à distinguer cette promotion éhontée et exclusivement laudative de bouquins d'une énième rentrée littéraire - la geste commerciale du milieu -, de n'importe quel autre travail promotionnel ou publicitaire.

Qu'y a-t-il de journalistique là-dedans ?

Si vous pensez que les livres et leur promotion auprès de vos ouailles valent mieux que différents types de lessive, personnellement je vais aller m'informer en lisant 60 millions de consommateurs, au moins, eux, mettent des notes aux produits, et parfois de mauvaises.

Je crois que tu ne sais pas lire, je n'insiste donc pas, idiot.

Excellent article !

Ni trop , ni trop court .

Le livre de Prudhomme ,une librairie situee rue de Jouy ,au centre de Paris , l'a mis en vitrine . Son titre m'a parlé immédiatement. Vive la Lecture .

 

ps, celles et ceux qui ne lisent jamais de roman , pas la peine de vous egosiller en tapant un commentaire , ici . Hi i i 

  • Nouveau
  • 29/08/2019 16:48
  • Par

J'ai lu Les grands et Légende de cet auteur. Pas franchement emballée par son style, je me suis un peu ennuyée pendant ces lectures. Néanmoins, cette déambulation routière semble adaptée à son type de narration. Je vais donc persévérer.

J’ai adoré les Grands et Là avait dit Bahi, une écriture poétique qui m’avait emporté. Je viens de finir Sur les routes qui ne m’a pas emballé donc il pourrait vous plaire ;-)

Merci pour cet article  qui nous parle de livres  ......les livres sont très importants , on a

tendance à l'oublier  , à notre époque  .....

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Importants pour quoi ? pourquoi ?

Pour ne pas se laisser lobotomiser par son écran ?

Zou je lâche Mediapart et je reprends mon bouquin ! 

loin des propos ignorants ou haineux et satisfaits, personne ne dit que ce livre est exceptionnel par la beauté, la nécessité de ce style plat, pas un mot ni une intonation de trop, richesse totale, pas une faiblesse; style"plat" comme Tchekov, tout exact et nécessaire donc ; lu d'une traite, personnages intimes, tous. Bravo, découverte...

merveilleuse conclusion: la porte ouverte devrait devenir un slogan á taguer, chanter, hurler.

zéro a bien choisi son pseudo : ne lis pas et reste ignorant !

Quand les "bla-bla-car" ont commencé nous en avons usé et abusé pour "rentabiliser" nos déplacements dans un but à la fois écologique et mercantile. Et peu à peu quand le système s'est perverti nous avons arrêté.

Désormais en tant que conductrice, je ne l'utilise plus. Vivant en pleine cambrousse et faisant des petits trajets, je rencontre souvent des gens qui font du stop, jeunes vieux, clodos, border ou propre sur eux et j'apprécie l'acte GRATUIT de rendre service à quelqu'un que je ne reverrai jamais, parfois en l'amenant jusqu'à sa porte.

Ah oui je brûle un peu + de gasoil... mais personne n'est parfait.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous