Comment Terra Nova irrigue l'hémisphère gauche

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il ne reste plus que deux ou trois mois à la fondation autoproclamée «progressiste», créée par Olivier Ferrand, pour profiter tranquillement de son nom de baptême. Terra Nova est en effet aussi le nom de la série choc produite par Steven Spielberg, dont la diffusion planétaire commence cet automne. Dans cette série, l'histoire se situe en 2149, et la population humaine se trouve au bord de l’extinction sur une Terre surpolluée dont les ressources arrivent à épuisement. Une équipe d’individus courageux se lance alors dans une faille spatio-temporelle pour inverser la tendance…