L'expo swing : Paname en gueulantes

Par

Ballade vidéo à propos de l'exposition « Paris en chansons : si Paris m'était chanté ! », présentée dans la capitale jusqu'au 29 juillet. Paname et sa perception méritent le détour : Léo Ferré puis Maurice Chevalier seront nos guides. En voiture Simone, c'est moi qui conduis, c'est toi qui klaxonnes !

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

" Paris canaille " dans tous ses états © Mediapart

Aucun parisianisme, rassurez-vous, mais une toquade pour Paname à travers les ballades qui lui furent consacrées. Une expo en est la cause : « Paris en chansons : si Paris m'était chanté ! » Elle se tient, in situ, jusqu'au 29 juillet 2012. Il faut y faire un tour, printemps oblige : un peu de légèreté dans ce monde de brutes, quoi !

L'événement, curieusement inouï, a été conçu par deux établissements spécialisés de la capitale, la Médiathèque musicale et la Bibliothèque historique. D'où une combinaison de documents sonores, iconographiques et audiovisuels : photographies, affiches, partitions ou « petits formats », disques, livres, revues, manuscrits, etc. Apparaissent ainsi des correspondances entre l’histoire de Paris et sa perception, réaliste, mythique ou imaginaire, par la chanson française.

Le cheminement se répartit en neuf sections, nanties d'illustrations audiovisuelles (scopitones, vidéo-clips, extraits d’émissions de télévision, ou de films de fiction), sans oublier des textes de chansons : Aux origines (XVIe-XVIIIe siècles) - Aristide Bruant - Le long des rues de Paris - Dans Paris à pied, en voiture, en métro - Les Parisiens - Paris est une fête - La chanson de Paris au cinéma - Des artistes de légende.

Quant au parcours sonore, il offre neuf points d’écoute individuelle. Le visiteur y décèle des thèmes majeurs et récurrents, à travers plus de deux cents refrains, dont la liste (et pour certains l'écoute) est disponible ici.

Voici, en guise d'apéro pour ceux qui se déplaceront, ou de digestif pour ceux qui s'arrêteront là, un petit bidouillage maison à partir de la vidéo très officielle des services culturels de la ville ; tant Paris se partage...

En allant à l'expo, avec Maurice Chevalier (1888-1972) © Mediapart

 

Galerie des Bibliothèques
22, rue Malher Paris IVe
Métro : Saint-Paul
Du mardi au dimanche, de 13h à 19h (nocturne le jeudi jusqu'à 21h)
Fermeture le lundi.
Entrée : 6 €, tarif réduit : 4 €, demi-tarif : 3 € (gratuité pour les jeunes de moins de 14 ans).

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale