Les impasses du «progressisme» sauce Macron

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Un groupe de gens sont installés dans un bolide fonçant tout droit vers un précipice. En voyant d’autres assis sans rien faire au bord de la route, ils crient : “Ce que vous êtes négatifs ! Regardez-nous ! Nous allons quelque part, nous faisons vraiment quelque chose, nous !” » Cette allégorie du progressisme a été proposée en 1946 par l’essayiste Dwight Macdonald. Elle vient spontanément à l’esprit à la lecture du manifeste de David Amiel et Ismaël Emelien, Le progrès ne tombe pas du ciel (Fayard, 2019).